background

Notre CAM ~ SHALALA 2.∞
Cinzia




Ingrid Betancourt Mano Solo, via internet... Partage - Économie contributive?

Collision sur le Forum de Renaud, Mano "le troll", car il ne nous lâchait pas avec son histoire de téléchargement, on se prenait la tête et sans insulte vraiment un débat à n'en plus finir. Mano Solo, cela ne me disait rien, jusqu'au jour... Trois jours plus tard, il nous dit : allez, venez sur mon forum. Forum? J'y vais et je découvre non seulement que c'est un chanteur mais le fils de Cabu, je ne savais même pas qu'il avait un fils! Et sur le Forum, il avait le pseudo Raoul, hors que sur le Forum de Renaud, il avait Mano Solo. Avec qui je parle en premier, sur ce forum c'est Moulich. Plus tard, il m'invite en webcam sur iVisit... Il y a aussi Redux, et Bonze... On se retrouvait souvent nous 4, je ne comprenais pourquoi ses fans ne venaient pas, pourtant il invitait souvent tout le monde. Et moi qui suis là qui ne connaît rien de rien de lui. On a sympathisé de suite voir même un fou rire avec mon accent belge et moi, je me foutais du sien, accent parisien. Depuis, j'y vais très rarement sur le forum de Renaud à tel point que j'ai dû recréer mon pseudo.

Il me raconte des anecdotes :






Avis de K.O. Social lancé par les Têtes Raides... Invitation par Mano Solo lance aussi un Avis K.O Social, du 18 au 22 avril 2006, au Sentier des Halles, à Paris.... Que nous pouvions créer un K.O pour des débats sociaux. (Du genre "Indignez-vous, OCCUPY). Et quand je me lancerai plus tard dans OCCUPY, Mano m'avait déjà montré c'est quoi le sens de la politique. Là, j'étais nouvelle donc, encore "perdue", j'observais.
Il nous mettait tout et il nous racontait les débats... Voir dans "Reportages" à partir de "INTRO KO".

Désert Rebel; c'est Mano qui filme,




Trollage sur le téléchargement, nous allions sur d'autres forums, pour en débattre. Et tellement qu'on en a fait, j'ai compris au fur et à mesure. Il n'était pas contre ceux qui téléchargent, malgré, qu'il les attaquait en premier. De un, il n'arrêtait de donner, et de deux, c'est vraiment ce système de l'industrie du MP3 qu'il énervait. D'où, parfois dans certaines interviews, on dirait qu'il se contre dit mais c'est voulu, pour sensibiliser tout le monde. Les débats partaient en vrille à cause de cela... Mais c'est ce qu'il cherchait aussi, à faire parler les gens, à les faire réfléchir. Il avait même écrit à Ségolène Royale, pour critiquer la politique sur les artistes.



Depuis que j'ai croisé Mano, je n'arrête plus de créer, surtout pour ne pas perdre la main des outils mais aussi en découvrir. Il me redonne l'envie de toujours me " battre". Non seulement avec le savoir mais avec le non-savoir. Un non-savoir, nous ne freine plus, nous apprenons dans le tas... Car lui aussi tous les jours, il apprend, essaye les outils... Il me disait, tu t'en rends compte si Picasso aurait tous les outils, de nos jours? Nous restions pensifs...

Il me donne un exemple :




Dessin : Il m'apprend un truc : tu crois que je sais tout dessiner? Il me donne un exemple : si je ne sais pas faire une bouche... Bah, je décalque cette bouche et je fais le reste à ma sauce. Picasso tu crois qu'il n'avait pas des influences sur quelqu'un d'autre ou s'inspirait? Tous et pour toute civilisation... Et de là, c'est repartit. Il me redonne l'envie.





Vidéo, Mano avait attrapé une crise efface tout le forum... Après il revient avec une mauvaise nouvelle (2006)... Jean Favre (Directeur du Théâtre di Tourtour), était très malade, il en avait pleuré, il voulait que chacun crée pour lui... Et le forum est reparti... Il en avait fait une page rien que pour lui et avec nous tous (Jean Favre mourra le 17/08/2013). D'où, Mano, me montre le montage vidéo et surtout les extensions, formats pour les mettre en ligne et je commence des montages... Vidéo de famille et une pour la radio et la partager sur les forums.



La bille de chaque année, un "délire" des Shalalistes par rapport à la chanson (Mano a déjà participé aussi). Moi jamais, mais j'en croiserai dans d'autre circonstance ... :

Paris avance : Peut-on toujours faire rouler une bille - Du Sacré-Cœur jusqu'à la Bastille ?

Sa maman : Isabelle Monin


Aligre FM est une des dernières radios libres de la bande FM parisienne. Depuis son origine, elle a toujours lutté pour préserver son indépendance face aux instances financières, politiques, religieuses ou communautaires. Soucieuse du confort d’écoute de ses auditeurs, elle refuse les spots publicitaires, mais par contre, intègre quelques parrainages culturels...

Cela a débuté avec "Le clou de la soirée" Sujets : La prostitution, Droit au logement, FAZASOMA, Réseau Éducation Sans Frontières, Observatoire International des Prisons... Chronique de Japhy (une shalaliste scientifique et bien d'autres qui voulaient proposer...).
Nous partagions les liens pour que les internautes viennent voir en direct son émission de radio Aligre sur Ivisit... Et l'après, nous débattions, sur le forum ou en webcam de ce qui n'allait pas ou ce qui allait et surtout pour des idées, des sujets. D'autres qui étaient sur Paris allaient carrément aux studios (Tout était basé sur le partage avec simplement la participation et la bonne volonté de tout le monde). Artistes, photographe... Chacun aidait à son échelle, même un simple covoiturage lui faisait énormément plaisir, et il disait vous voyez! Tout le monde sait faire quelque chose. Car certains se plaignaient qu'ils n'étaient pas artistes et hésitaient à participer ou à y aller). La plupart des émissions, nous avions le tchat avec lui en live.

Ensuite, "SmokeCity", nous avions des mini-concerts aussi sur Ivisit, hors radio. Smoke City s'arrête en janvier 2009.

De babord à tri : 7 juin 2008, une émission exceptionnelle enregistrée chez Mano.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

FAZASOMA : là aussi chacun participe par internet ou en life et à son échelle. Nous achetons, les créations des Shalalistes + action de Mano + Action citoyenne + Action sur le forum + Collectif "Je suis là" + action d'artisteS...

Quelques exemples car il y a tellement eu...

Par Webcam, Layral proposait pour FAZASOMA : Le Peintomaton lui permet ainsi de réaliser des portraits à distance... Cette année-là, j'avais choisi Layral car je trouvais cette idée géniale et surtout originale. Une distance sans limite. J'étais impressionnée car je le voyais me peindre, une sensation qu'il rentrait dans mon intimité de l'âme. By Layral

Layral : nous a montré l'expo des dessins de Mano en live via webcam, pour ceux qui n'avaient pas la chance d'aller sur place. L’atelier Layral à Châtel-Guyon expose pour la première fois les œuvres du célèbre chanteur Mano Solo, jusqu’au 28 avril. Les dessins, peintures et gravures ont été choisis parmi un corpus de plus de 2.000 pièces, remis par la mère de l’artiste à Sébastien Layral.
La manifestation se clôturera par un concert samedi 28 avril 2012, au profit de l’association Fazasoma, chère à l’artiste. Les Enfants d’Solo, musiciens reconnus et engagés, réinterpréteront le répertoire de Mano Solo.

Chrib : Carte de vœux 2012 pour FAZASOMA

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Paintball avec les Shalalistes, il invitait tout le monde.

Le vote des écureuils, Cadeau mp3 - Il nous l'avait donné
Sarkozy : Mano n'en revenait pas que les gens votent pour un slogan : travaillez plus pour gagner plus!
Moi pareil, mais surtout que voir cette banalisation à la tv de rafles dans les écoles. Je m'en doutais des dégâts du racisme allait revenir, mais sous une nouvelle forme. Un racisme d'avant mais d'avantage sur les plus pauvres. Car sa politique n'est pas basée contre une nationalité en particulière mais contre les plus pauvres, un mépris total. Ex: Doc Gyneco... comme il n'est plus en banlieue, ça passe...
C'est un "Lepen" sans le racisme, mais bien un "Lepen". Les loges maçonniques qui nous ressortent l'histoire du foulard. ("Je le vois comme un règne d'une exclusion "positive"), c'est comme ça qu'ils la présenteront. C'est pour "le bien" de la société mais les exclues sont là quoi! Surtout que ça touche les femmes, manquait plus que ça, comme ci nous en avions pas déjà assez! Le pire pour moi c'est qu'il présente comme une libération de la femme... Toujours cette apparence. En rue ça donnait, je donnais mon point de vue que j'étais pas du tout d'accord... Mais à la tv, ils le disent donc... pourquoi pas nous? Un racisme décomplexé s'installe... Sur le foulard, sur les roms, sur les plus pauvres, sur les sdfs, les immigrés pauvres...
Pour ce foutre de l'Identité nationale : Avec la participation du forum en dessin, montage Fantalune

Histoires de chiotte:

Un nuit, il fait un dessin dans les chiottes en direct.

On se fait chier ensemble... Moulich franco-suisse... Ma cousine de Milan était justement chez moi... Belgo-Italienne

Nous passions des nuits sur iVisit ou Camfrog, je sais plus car on essayait les logiciels... et parfois ça partait en délire. Une nuit, Mano lance un jeu, les filles devaient dire un mot et après une demi-heure, les mecs devaient faire une chanson avec le tout... La chanson de Mano était la plus pourrie, je lui dis les autres ... silence... Mano faisait le fâché mais le fâché "marrant" et nous rigolions encore plus sur lui. Il me semble que Nansan était là aussi...

Parfois des obsédés venaient s'incruster dans la room, des mecs à visage caché et se branlaient. Là, il s'énervait, nous faisions semblant de quitter ou les filles éteignons les caméras.

Il laissait souvent sa cam allumée, on le voyait même balayer... Lui aussi d'ailleurs, de nous.

Nous voyons Mazda (Son chien), et toutes les histoires autour d'elle qu'il dessinait. Jusqu'à son tas de merde!




In The Garden & Politique : il explique mieux...

Mais nous essayions quand même à trouver des idées et à y contribuer. Autour cet album, il y a eu toute une politique. Car pendant des années, on en avait débattu, prise de tête, mais une prise de tête avec Mano c'est comme-ci se disputer avec son frère ou sa sœur, 1heure après nous rigolions. Fur et à mesure de son album, il nous faisait un "compte-rendu" par rapport où il en était. Et aussi 2 chansons par mois, en précommande et l'album nous l'avions reçu au finish. Pour ma part, j'avais réussi à faire des tracts gratuits pour les préventes et je les avais mis dans des lieux à Charleroi (médiathèque, disquaires...). J'en avais mis dans un supermarché à la lette "s", mais ça c'était un petit délire sur le forum, pour "troller" une multinationale. Sa maman avait peur des conséquences pour "son nom", lui faisait semblant qu'il ne savait pas mais ça le faisait marrer. Un sac aussi, il en voulait mais c'était une fin de stock que ma mère avait eu, mais je le faisais balader à Charleroi.


Un shalaliste avait créé la "police" avec l'écriture de Mano "In The Garden"... Nous pouvions ainsi l'avoir dans nos logiciels.

Précision, sur l'interview, là, il explique l'économie. Lui n'était pas comme ça du tout car il donnait presque tous les jours, par des dessins, par des chansons hors album, textes, savoirs... Il n'arrêtait pas d'offrir. Mais il voulait changer tout ça mais nous ne trouvions pas de solution pour que tous soient comblés dans cette économie.

Censure de Youtube - Aimer d'amour... Donc trollage des shalalistes que pour finir Youtube n'a plus censuré. D'où, j'en ai 3, car on nous censurait à chaque fois. Je lui avais dit que son clip me faisait penser à l'expression que la femme de mon père, me disait : Pour tenir un homme, il faut le regarder en dessous de la ceinture! Pour ça que je n'aime pas (faisait penser à la femme de mon père!) si non oui le clip en lui-même j'aime bien...



Société débat : nous parlions surtout d'énergie renouvelable mais à grande échelle, car cela l'énervait tous ces petits exemples ne prennent pas le dessus envers l'état. D'où ma vidéo sur les logements sociaux solaires que j'avais habité. Car l'idée est géniale et je ne comprenais pas pourquoi cela ne c'était étendue. Ils voulaient aussi créer un jeu qu'on puisse créer des énergies "renouvelable" mais accès à tous et non pas, privatiser... Mais tout le reste aussi : Solutions sur les prisons à la culture... Que pour finir, il voulait un endroit pour toutes sortes de forme d'expression, ne plus bouger... Une sorte d'endroit, comme Elvis... Aller voir Mano Solo? Aller à cet endroit et ne plus bouger... Bref, il pensait encore à essayer, à découvrir...

Maman de Mano lance : Inventer une Histoire autour d'une recette de cuisine, la mienne :
L'omerta mais pas pour les "arancini". avec mes photos transformées en plume calligraphique

Jeu de mots : Expression bidon sur le forum

Journée de la francophonie : Pour ce foutre de cette journée, et avec les autres administrateurs. Ils avaient changé tous les pseudos : le mien de fifille33-> garsgars33 et modifiaient nos messages sur le forum, nous discutions normalement, transformation des mots "presque en temps réelle" : ex : on tape : Mano = Mano t'es le plus fort, le plus beau, Chanson = schtroumpfette ... Pour d'autres comme, ils ne le remarquaient pas, il y avait eu une grosse dispute. Encore plus, nous rigolions. Mano ""s'en foutait"" des fautes de français, entre nous, tant qu'on exprimait et par n'importe quel moyen!

Karpatt, j'avais fait une mise en page de leur biographie. Je crois qu'ils ne l'ont jamais utilisé... Je l'avais fait comme exercice pour ne pas perdre la main d'InDesign.



Concerts :

1 : Le Quesnoy Théâtre des 3 chênes - 27 mars 2007. En première partie, je m'en souviens plus qui c'était, mais je me suis endormie, cela m'était jamais arrivé sous les histoires de son frère.
Mano arrive... Sa voix me prend aux tripes. Mais vraiment ce n'est pas une façon de parler... Sa voix pénètre en vous!

2 : Grand Rex 03 avril 2007: Je n'avais jamais vu un artiste sur Paris, je n'ai pas voulu manquer cette occasion... Voir un artiste qui n'a jamais aussi bien "PARIS". P'tit Louis en première partie, quoi de mieux? Je pouvais voir toute cette ambiance du passé, présent et futur.

Début après-midi, avec les shalalistes, Woodix, est déjà à l'entrée du musée à nous attendre, assis parterre... Nous nous étions donnés rendez-vous pour aller au musée Rodin...
Arrivé au Grand Rex, nous rencontrons d'autres shalalistes, on se reconnait... Je croise aussi Cabu, je le vois un peu perdu mais fier regardant tous ces gens pour son fils. Après, le concert, toujours avec les shalalistes, nous avons été boire un verre, il y avait aussi les 2 mémés (Claude et Francine), Paulo, Marie, Fantalune, Isamona (sa manan)... On a blabla de tout et de rien et une tournée d'un chapeau pour FAZASOMA.

Ps : P'tit Louis : j'avais été voir Jim Murple Memorial + Broussaï - 10/11/2006 Au Magasin4, avec Paula

3 : Flémalle: Le samedi 26 avril 2008 Centre culturel de Flémalle, à chaque fois que je vois un concert en première file, j'ai la tête dans les nuages... Je revois Fantalune.

Pensée à Xavier alias Woodix (un shalaliste qui s'est suicidé - 27ans). La cérémonie d'adieu a eu lieu Jeudi 16 Août 2012, jour de mon anniversaire.

Pensée à Isabelle 23 décembre 2012, "La gueule ouverte", Mano parlait d'elle fièrement car elle a été une des premières à militer : l'écologie. et qu'à cette époque-là, on les prenait pour des "fous".

Pensée à Cabu 7 janvier 2015... Je garde que le bon coté, le militant. Et quand il l'emmenait voir Trenet. Il me parlait jamais de son père, de sa mère, elle venait que 2 secondes dans la conversation mais elle était toujours présente dans ses dits (Ex: ce qu'il la faisait grincer des dents ... quand il mordait dans un essuie de bain), je lui ai jamais dit que moi pareil : mordre dans un bout tissu, si non, chiant comme il était, il aurait fait pareil!
Même quand il y a eu l'Histoire de Siné, il en parle pas par contre sa maman, oui. Sauf, ce jour-là, très fier d'avoir chanté avec son père.

+ cadeau du mp3

À l'amour de la vie!


Vivre cette expérience, je me sentais comme dans les années "folles de Paris" que j'ai pu regarder en reportage... l'insouciance de l'esprit de " Paris". Mais en avance du temps. Car par rapport comme il était avec moi, je voyais bien que nous essayons autre chose, découvrir les outils, à chercher en dehors de son métier, rien à vendre (même les tracts j'ai eu gratuitement) Nous cherchions vraiment une autre façon d'économie. Tout en restant lucide!

C'est avec cette "insouciance" que nous avions que je me sentais totalement libre. Une facilité pour moi que j'ai eu pour OCCUPY, Co Une RAWETTE, agir et sans argent... Malgré qu'on parle que d'argent car nous ne sommes pas contre du tout... Mais vraiment à y réfléchir. Voilà comment je connais Mano, comme un accroc des OUTILS ~ INTERNET et par des journées et nuits blanches via webcam mais pas comme un chanteur. Comme chanteur, je le découvrirai fur et à mesure, J'ai commencé par le dernier de l'époque "Animals"... Puis un peu dans tous les sens... J'ai encore l'album des frères misères, emballé. J'attends le moment, où je n'aurai plus rien à découvrir de lui, mais ce n'est pas encore le cas. Pour ça que je n'ai jamais eu la nostalgie (de certains fans) du premier album "La marmaille nue" et comme ça l'énervait cette nostalgie! De plus, il allait commencer "In the Garden", ça deviendra mon préféré pas spécialement pour le contenu (même s'il est génial) mais pour tout ce qu'il entoure surtout pour "la politique, les essais, les partages" et à vos talents...




Depuis encore pire les journalistes, je me méfie car il le prenait comme un artiste parlant que de mort et 2015 la totale!

Hors que nous rigolions tout le temps et un homme de vie comme j'en ai jamais croisé et très proche des gens. Un combattant.

Arrivée à cette période-ci de ma vie, "vous" pouvez tous venir.... Plus rien ne m'arrête.






En bref, comme je l'ai connu un "accroc" des OUTILS ~ Internet

Je délaisserais tout ça quand je reprends mes études... Septembre 2008, pour 3 ans... Mano en pleine rupture s'en remettra et il écrira la plus belle chanson d'amour (malgré qu'elles le sont toutes)... Il nous racontait encore son voyage... Au Japon... Je le ressentais plus en paix... La paix du cœur.

Ps: désolé à ceux que j'ai oublié mais fur et à mesure que cela me revient... j'ajouterai!





Charleroi, Monceau-sur-Sambre




17 mars 2015